Abbaye

Lettre aux oblats mars 2011

Chers amis,

 

J’espère que vous vous trouvez tous en bonne santé et que nous aurons le plaisir de nous rencontrer le dimanche 20 mars prochain, date de notre rencontre… Au cours de laquelle Mademoiselle Annick ALLOUCHY et Mademoiselle Christine DHALLUIN seront admises à commencer leur noviciat canonique…

Le dernier trimestre de l’année 2010 a été marqué à l’abbaye saint Paul par le décès de Monsieur André DUEDAL, oblat séculier et familier de notre monastère, puis le décès du Père Philippe LEDOUX et enfin par celui du Très Révérend  Père Abbé Émérite Dom Gérard LAFOND qui fût durant plus de dix sept années le IVème Abbé de notre abbaye.

Le Père Lafond nous a laissé de nombreux écrits, notamment des homélies, des conférences qu’il a données notamment aux moniales de l’Abbaye Notre Dame de Wisques, des exposés qu’il donnait régulièrement à ses moines en salle du chapitre, et surtout un livre, son livre ayant pour titre « l’Éveil du Regard » sur l’origine et la destinée de la création, paru en librairie au lendemain de son décès… Ce live représente de nombreuses années de réflexions et de recherches , et offre une synthèse complète du monde depuis son origine jusqu’à l’accomplissement en Dieu, selon le tradition chrétienne, en complémentarité avec les données de la science. Un livre pas comme les autres, par son genre littéraire (lectio divina), par son ouverture interdisciplinaire et par son contenu (sujets rarement abordés).

Pour illustrer ce qui précède, je livre à votre méditation un beau passage du Père Lafond qui peut nous aider à exprimer notre action de grâce et notre reconnaissance au Créateur.

«La création de l’homme est l’aboutissement de tout le processus d’émergence qui a commencé avec l’apparition de la lumière primordiale. A cette lumière et aux choses qui se révèlent en elle, il fallait un regard qui leur soit proportionné : un regard immergé dans le sensible et cependant transcendant le sensible. Un regard intelligent, capable d’apprécier et de nommer les choses, de découvrir leur sens, de leur donner leur raison d’être , de remonter à leur Source, de les situer par rapport à leur fin, de discerner en elle la gloire de Dieu et, en quelques sorte, de les transfigurer. A la racine de ce regard de lumière, il fallait un cœur pur, capable d’aimer de façon désintéressé, doué d’une liberté capable de choisir le Bien au nom de toute la création…»

«Dire que l’homme est créé à l’image, selon la ressemblance de Dieu, c’est affirmer qu’il est, dans la création, une épiphanie de la gloire de Dieu, une véritable théophanie. L’homme re-présente Dieu sur la terre, il doit être respecté  —au sens étymologique du terme : i.e. ‘regardé’ et honoré comme tel—. Par conséquent, toute atteinte à la dignité de la humaine constitue une injure faites à Dieu, une profanation. Ainsi, par cette déclaration solennelle, l’homme est invité à changer de regard : à regarder désormais tout homme, non plus seulement comme son semblable, mais comme semblable à Dieu.»

«Puis, retournant son regard sur sa propre personne, l’homme est en droit de se considérer lui-même comme porteur de l’empreinte divine, et il en conclura qu’il doit se comporter en conséquence. Si Dieu est saint , alors l’homme, image de Dieu doit être saint : un être séparé du profane et consacré : «Soyez saints, parce que je suis saint». L’image de Dieu ne doit pas être profanée, Saint Paul dira : «Glorifiez Dieu dans tout votre corps ! ».

Bien plus «il y a en Dieu quelque chose qui fait penser à l’homme, et qui a servi de modèle à la création de l’homme. L’homme est présent, de quelques manières, au cœur de la gloire de Dieu. Le Christ, nouvel Adam, est dans le sein du Père, assis à la droite de Dieu…» de toute éternité. «Premier né avant toute créature».

«Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait, et voici : Très Bon, Très Beau ! ce cri d’admiration du Créateur est une invitation qui nous est faite d’adopter le même jugement, d’éprouver le même émerveillement. Tout ce qui existe vient de Dieu, la création tout entière est excellente».

«Bénis le Seigneur,ô mon âme» (Ps 103- 35)

A bientôt… Nous comptons sur votre présence, les moines ont besoin de vous…

Merci, Père Jean-Louis
Hôtellerie
Vous souhaitez faire une pause spirituelle ?

Hôtellerie de l'Abbaye

Spiritualité
Découvrez les richesses de la foi avec d'autres croyants.

Spiritualité

Paroisse
Célébrez les mystères de la foi avec d'autres croyants.

Wisques - Paroisse


LiensMentions légales | création site web arsitéo